larunneusegrignoteuse

Runneuse, escaladeuse, grignoteuse et … heureuse!

Grignoteuse ?

En cherchant un nom pour ce blog j’avais envie d’associer ma jeune pratique de la course, à mon alimentation aguerrie de végétalienne. Mais pourquoi grignoteuse ? Eh bien, parce que dès lors que j’ai annoncé la couleurs de mes assiettes à mes amis et famille (et encore aujourd’hui) on m’a demandé si je ne mangeais désormais plus que de la salade et…des GRAINES. J’ai donc vite été associé à une sorte de petit rongeur, grignotant graines en tout genre! Dans leurs têtes je ressemble donc à ça :

scrat_age_de_glace3

ou ça  :                                                              

Pour en revenir à la réalité de mon quotidien voilà ce que je disais récemment sur la page de Carole de http://loveliferunning.com/  qui évoquait son envie de tomber en végétalisme 🙂 “Je suis végétalienne depuis quelques années déjà. Les cris d’alarme de l’entourage je connais « tu vas être carencée », « mais t’as plus que de la salade a ton menu alors », « y’a pas d’autres sources de protéine que la viande et le poisson », « si je t’invite je te fais quoi? des haricots verts? »;  » ta masse musculaire va fondre comme neige au soleil »… et j’en passe… Passons tout de suite aux points négatifs… qui figure au nombre de …. 2 : -les invitations ou le resto : pour l’improviste c’est un peu compliqué tout de même. Les restau végé sur Lille ne court pas les rues 4 à 5 qui proposent des truc sympa, et si tu décides de pousser la porte d’une brasserie lambda un soir affamée tu risques de te retrouver avec une salade verte, trois grains de mais en boite et une tomate coupé en quatre… Eurk! Pour les invitations j’ai toujours une petite gène « d’imposer » ma liste d’aliments bannis, mais mes amis sont plutôt du genre à trouver l’idée de ce creuser la tête pour faire original plutôt sympa et pas trop contraignante…sauf la fois on m’a dit « toi je t’invites pas c’est trop compliqué…ou alors tu viens avec ton tupperware! » :) – la carence en B12 que je suis obligée de suppléer une fois tout les 5 ans, parce qu’il n’existe pas d’équivalence VG… mais pour laquelle une prise en ampoules durant deux mois efface toute carences pour les années qui suivent… Hormis ces deux « détails » je ne vois absolument aucune difficulté dans mon alimentation végétalienne. J’évite en plus le gluten au maximum, et j’ai une alimentation basée sur un apport alcalin et non acide. Je cours deux à trois fois par semaine sur des sorties de 7 à 10 kms, et je fais de l’escalade une fois par semaine…autant dire que …tout va bien !!!! Et ça c’est la réponse aux cris affolées des amis qui me prennent pour une extraterrestre! Il y a d’excellent sites sur le net pour des idées menus : vegemiam ; vgzone ; antigoneXXI … et leurs blogroll bien fourni. Il y a une chose qui ne fait par contre pas de moi une vegan accomplie : je porte du cuir et de la laine sans aucun scrupule (c’est plutôt le côté alimentation saine que la défense des animaux qui compte pour moi) ; et je mange du miel à la cuillère sans complexe…même si c’est animal! Bon voila pour l’instant « témoignage de végétalienne épanouie » :) ! Et puis j’empêche personne de manger ce qu’il souhaite, j’ai même loisir de cuisiner des « animaux » morts de temps a autre puisque mon mari est resté quand à lui carnassier a ses heures perdues :) !” Sans doute prendrais-je la peine dans un prochain article de parler concrètement de ce que signifie manger végétalien au quotidien…rien avoir avec l’image triste du bout de tofu aigre qui se bat avec quatre haricot vert vapeur et une poignée de graines !

Advertisements

8 comments on “Grignoteuse ?

  1. Adénine
    January 24, 2014

    Ce mode alimentaire (et non cette mode…) m’attire. Mais je ne suis pas “prête” à lâcher la viande comme ça. Non pas que j’ai peur des carences, juste j’aime ça. Je fais simplement une rationnalisation de ma consomation : une à deux fois par semaine, ça suffit.
    Ce petit commentaire pour t’encourager à parler de ton expérience au quotidien. Dans la plupart des recettes que je trouve il y a des ingrédients bizarres ou très exotique, et je finis par me demander quel “algorithme” appliquer entre : manger local, bio, sain (oui, les pommes dîtes bio d’un pays lointain emballées par 4 dans leur support en polystyrène me fait sourire…)

  2. larunneusegrignoteuse
    January 25, 2014

    Adénine, mon prochain article sera justement l’occasion d’expliquer plus clairement et concrètement comment je me nourrie au quotidien et surtout comment le “sans” n’est pas une contrainte. Au contraire j’ai fais de supers découvertes culinaires depuis mon végétalisme. J’ai bien conscience que de l’extérieur tout ceci semble bien compliqué et nébuleux. Tu as raison de me le redire. Je m’y attèle. En fait je remet à plus tard parce que j’aimerais faire un article complet à ce sujet, sur les carences, les alternatives, les autres modes d’alimentation (locavore etc.) et les inépties du type surembalage et importation du bout du monde!

  3. cocoandco11
    January 28, 2014

    runneuse-bloggeuse et végétalienne également depuis de nombreuses années, je mets ton blog dans mes favoris…entre “mangeuse de salade” on devrait bien se comprendre un peu lol
    http://dossard327.blogspot.fr/

  4. larunneusegrignoteuse
    January 29, 2014

    Je viens vite faire un tour du côté de chez toi alors! 🙂

  5. cocoandco11
    January 29, 2014

    avec plaisir, tu y seras la bienvenue ;o))

  6. J_Chicknrun
    February 3, 2014

    J’aime trop la viande pour arrêter et je l’avoue je me préoccupe pas de tout ça. par contre je comprends ton choix et ta démarche et dans un sens ‘j’admire cela’. L’important c’est pas tant ce qu’il y a dans l’assiette mais surtout de se sentir en harmonie avec ça !

  7. larunneusegrignoteuse
    February 3, 2014

    Exactement Chicknrun! Je pense même qu’il ne faut pas s’accorcher à son choix pour un problème moral d’engagement. Ne pas ce dire “puisque j’ai fais ce choix alimentaire, je n’ai plus la possibilité de faire marche arrière, et j’assume coûte que coûte, même si la notion de plaisir à disparu”. Je n’ai pas de mal à dire que, même après 15 de VG, je serais prête à redevenir omnivore si j’y voyais un intérêt!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on December 31, 2013 by in Vegan life.
%d bloggers like this: