larunneusegrignoteuse

Runneuse, escaladeuse, grignoteuse et … heureuse!

Les bizarreries

magritte 1

Passer pour une originale. Une bizarre. Une illuminée. Une adepte de l’alternatif. Une baba. Une écolo. Une rigide. Une excentrique. Une alter-je-sais-pas-quoi.

Mes bizarreries je les aime. Je les nourris. Je les poussent un peu plus à chaque fois. Ça me plait. Et c’est loin d’être pesant.

Dans mes bizarreries se trouvent la catégories “fais pas moi”. Je ne suis pas une anxieuse du tout fait, mais j’aime savoir ce que je mange, ce que je tartine sur mon corps, ce qui me lave les cheveux etc.

J’ai pensé cet article pour plusieurs raisons. Déjà, parce que l’alimentation VG n’est pas sans impacter la façon dont on s’intéresse à sa façon de consommer, se soigner etc. Pour moi il s’agit d’un tout, et j’essaie d’être cohérente dans ce que je fais, sans être dans l’extrême non plus. On ne peut pas tout maitriser (oui, la pluie qui tombe du ciel est parfois chargée en souffre et azote, et c’est pas parce qu’un légume est bio qu’il n’absorbe pas cette pollution), et même si c’était le cas, cela demanderait trop de temps et d’énergie.

Également, parce que je lis de plus en plus d’article sur ces questions, et j’ai aussi envie d’apporter mon petit cailloux, voir simple gravillon, a la réflexion.

Il est bien possible que cet article n’intéresse pas grand monde. C’est pas grave hein…zappez-le! Dimanche je reviens avec du running 🙂 !

A TAaaaaaaaaBLE !

Le “fais par moi” c’est d’abord l’alimentation vous le savez bien désormais. Je vous fais un bref résumer tout de même? Allez ça me fait plaisir! Alors voilà à quoi je m’active dans ma cuisine et que je n’achète jamais tout fait :

– le jus de fruit et les smoothies (super rapide à faire en balançant tout dans le blender, et en plus tu varies a volonté en suivant les saisons)

-les pâtes à tarte et à pizza (et le pain sans gluten plus épisodiquement parce que j’ai pas toujours envie de prendre le temps)

– les gnocchis (rapide à faire et beaucoup moins farineux que ceux du commerce et en plus tu peux décliner en saveurs, tomates confites, basilic, estragon…)

– le lait de soja et d’amande (j’en ai déjà parlé dans l’article “no milk today” – simplissime tu trempes, tu mixes)

– la confiture et  la compote selon les saisons (ça c’est le plaisir estival ! A tenter aussi avec des trucs plus bizarre encore comme la confiture de fleurs de sureau, de pissenlit … et si t’as la chance de vivre non loin de vergers”prêt a cueillir” tu peux même faire ta récolte, c’est le petit bonus).

– les biscuits, les barres de céréales et tout autres gâteaux (t’as du mal ensuite à apprécier les barres toute faites qui manque de naturelle en gout et texture. Et puis, c’est l’occasion d’associer pleins de graines croquantes, moelleuses et gouteuses).

– le fromages VG que je tente en ce moment avec le rejuvelac 😉 , mais aussi le fromage au lait de vache pour Monsieur de temps en temps que j’affine dans mon cagibis !

– et puis tout les plats du types “préparés” : chili, pizza, galettes bretonnes, tomates farcies, tartes, lasagnes etc.

Je ne vais pas m’étendre plus que ça sur le sujet alimentaire, parce que la plupart des idées sont déjà données dans les trois articles consacrés au végétalisme. Passons donc aux TRUCS suivants.

FILE SOUS LA DOUuuuuuuuuuuCHE !

Dans ma salle de bain on trouve surtout du naturelle. Et du home made.

Attention révélation qui va vous faire lever le coeur : je ne me lave pas au savon, et je ne me shampouine pas les cheveux. Bon, et oh, ça ne veut pas dire que je suis pas propre et que je sens pas bon, hein! Seulement j’ai d’autres astuces pour faire autrement :

L’exfoliant : une petite préparation qui ne prend que quelques minutes. Je garde le marc de café que je mélange avec du jus de citron, du miel, de l’huile d’amande douce et des huiles essentiels. Je garde cette préparation une 10ene de jours dans un petit pot hermétique. Moi qui est une peau très sèche (et c’est encore pire avec du savon), je retrouve la peau du “bébé cadum” après chaque douche ! J’avais peur que sur le long terme ma peau soit irritée, mais il n’en est rien. C’est beaucoup mieux qu’avec un produit du commerce.

Pour le shampooing c’est une autre histoire. Il y a peu je me lavais encore les cheveux tous les jours. J’ai les cheveux très courts et le matin c’est le drame au levé! Je ne peux absolument pas donner un simple coup de brosse. Sauf que le shampoing c’est super agressif pour le cuir chevelu, et c’est pas top non plus pour ce que j’envoie dans les eaux usagées. Donc j’ai réussi a passer à un faux shampooing tout les 10 jours. L’astuce pour moi ? La poudre d’AMLA avec un peu d’huile essentielle (parce que l’odeur de l’amla n’est pas exceptionnelle). C’est génial. Pas de cheveux gras, pas d’irritation qui donne des pellicules. Bref ma solution miracle du moment.

Pour l’hydratation c’est simple : huile d’amande douce et Dexeryl.

Pour la récupération après sport ou les petits bobos : l’argile, mais sur le blog de “dossard 327” il y a déjà une bon article je ne développe pas plus. Je l’utilise en cataplasme principalement (vous voulez du croustillant : cette nuit j’ai dormi les deux genoux dans du cellophane tartiné d’argile et mes articulations se portent à merveille ce matin).

Pour le genoux gonflés après l’effort (du type rétention d’eau) le massage avec de l’huile essentielle de Lavande et de l’huile d’amande douce fait effet rapidement. Les genoux décongestionnent et perdent leur couleur écarlate. A renouveler 2 fois par jour!

Ma prochaine étape ? Le maquillage bidouiller par mes soins et le dentifrice !

RANGE TA CHAMBRE !

Le citron, le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude et un peu d’huile essentielle. En dehors de cela, pas de salut.

Chez moi on passe la serpillère avec du vinaigre blanc dilué dans de l’eau chaude. Et pour éviter l’odeur acre qui pourrait persister j’ajoute des huiles essentielles de citron, de pamplemousse, d’eucalyptus ou de lavande. C’est propre, ça brille, ça sent bon et évidemment ce n’est absolument pas toxique…ni pour moi…ni pour l’environnement.

Le citron et le bicarbonate servent à faire briller les robinetteries, détartrer la baignoire etc.

Pour la lessive je passe progressivement aux noix de lavage depuis quelques mois. Moi je trouve ça top, mais Monsieur qui s’occupe du linge apprécie moins, la faute à l’odeur de lessive (extra-fresh-truc-much) qu’il manque et aux quelques traces un peu blanches sur le linge noir. Bon soit! Progressivement j’ai dis.

Prochaine étape que j’aimerais maitriser question entretien ? Le produit vaisselle.

Bon voilà. Je viens de donner un aperçu de ce qui me semble être la prolongation de mon végétalisme. J’ai sans doute omis quelques bizarreries plus ou moins volontairement. Je ne voudrait pas vous faire fuir tout de suite. A moins que ce ne soit déjà fait?

[Source image : Magritte]

Advertisements

11 comments on “Les bizarreries

  1. cocoandco11
    February 22, 2014

    Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on est dans le même trip…je vais parfois jusqu’à faire ma lessive à la cendre que je récupère dans notre poêle à bois., t’imagines….ton exfoliant au marc de café m’intéresse, à l’occasion je suis preneuse de la recette…le produit vaisselle je l’ai longtemps fait mais comme ma liste home made s’allonge et que je ne peux pas être partout c’est passé un peu à la trappe…c’est que du bonheur de vivre comme ça même si ça prend beaucoup de temps, c’est pour nous aussi le prolongement de notre végétalisme commun et le prolongement de notre engagement écolo-décroissant même si effectivement on ne peut pas être parfait car respirer en ce moment est un peu anti-ecolo au final (reflexion extrème mais j’assume)

    bref, ton article est super et je ne te trouve pas bizarre puisque tu es dans ma norme lol…ce sont tous les autres qui vivent et consomment “normalement” qui me paraissent un peu étranges maintenant après toutes ces années..

    ceci dit je e suis pas sectaire…et j’ai encore squatté ton blog mdr…

    • larunneusegrignoteuse
      February 23, 2014

      J’ai souris sur la respiration : difficile de courir en apné 🙂
      Pour la lessive je tenterai prochainement.

      Pour la recette au marc de café rien de compliqué:
      – l’équivalant d’un filtre à café en marc (je le laisse “sécher” deux jours pour qu’il ne contienne pas trop d’eau)
      – le jus d’un demi citron
      – une cuillière a café de miel dur
      – deux cuillières a café d’huile d’amande douce
      – 5 gouttes d’HE (au choix pour l’odeur)

      On touille, on met dans un petit pot hermétique et stérélisé à l’eau chaude et c’est prêt !
      – 5 goutes d’HE de pamplemousse pour la conservation

  2. Cédric V
    February 22, 2014

    C’est très intéressant comme approche. Décalé, certes, mais en devenir. Il faut, que nous consommions moins, différement plus écologiquement. Nos enfants nous y emmènent d’ailleurs. A l’école ils sont éduqués de façon bien plus responsables que nous. Le problème c’est que cette évolution risque de flinguer notre économie.
    Dans le principe et dans les faits, tu as raison.

    • larunneusegrignoteuse
      February 23, 2014

      Oui, on nous fait croire que l’on souhaite mettre en place un cercle vertueux…mais les principes économiques viennent peser te tout leurs poids sur l’engagement des uns et autres.
      Aujourd’hui je ne sais pas exactement comment les choses bougent : on parle d’alimentation et de culture bio ; d’habitation écologique ; d’énergie renouvelables ; de consomation raisonnée … Pourtant tout cela est encore à la marge. On en soupoudre un peu pour la bonne conscience, mais je ne pense pas que l’on soit encore dans une volonté engeant de vrais changements. Bon disons que c’est un début, c’est déjà ça.

  3. diarydaily
    February 23, 2014

    Ton article est très intéressant. Je me rends compte que je fais certaine des choses que tu cites mais c’est pour moi une évidence, j’ai grandit à la campagne avec un grand jardin du coup j’ai l’habitude de manger des produits maison et surtout de saison. J’utilise également le marc de café comme exfoliant, mais jusqu’à présent je le mélangeais direct avec le gel douche, si j’ai le temps j’essaierai ton astuce.
    La plupart de ces choses sont finalement simple à mettre en place mais on a tjrs la flemme de s’y mettre!

    • larunneusegrignoteuse
      February 23, 2014

      Oui effectivement, c’est un peu de bon sens et d’organisation. Mais rien d’impossible ou d’extraordinaire.
      J’ai aussi grandi à la campagne, la ferme à proximité, les vergers et le jardin…
      Depuis que je vis en pleine ville les choses sont un peu plus compliquées et moins facile à mettre en oeuvre. Disons, moins spontanées, parce que moins de proximitées.

  4. cocoandco11
    February 25, 2014

    merci pour la recette …j’essayerais, avec du rapadura peut être (?) parce que je n’utilise pas de miel (suis vgL) , je vais bien trouver une solution de remplacement..
    tu en où de ton fromage végétal, réussi ou pas?

    • larunneusegrignoteuse
      February 25, 2014

      Ah oui, c’est vrai que moi je suis VGL à ma sauce. Mon seul écart étant…le miel ! Oh l’indisciplinée !

      Pour le fromage mon premier essai n’était pas si mal. Mais le gout d’amande était trop présent. Du coup j’ai aromatisé aux algues. Je vais le retester cette semaine avec les noix de cajoux. Merci encore pour le tuyaux!

  5. cocoandco11
    February 26, 2014

    pour le miel c’est pas grave, d’ailleurs beaucoup de VGL en consomme, chacun fait comme il le sent du moment qu’on est au clair avec ses engagements, le reste….tu vois ce que je veux dire? suis pas sectaire lol …pour le fromage en principe ça ne doit plus du tout avoir le goût d’amande…si tu le fais à la noix de cajou il sera plus onctueux c’est délicieux mais pareil ça ne doit pas avoir le gout de cajou …laisse le fermenter un peu plus peut être avant de le mettre en faisselle(chez nous dans le sud ça fermente vite)…ici j’aromatise avec poivre ou cumin ou façon boursin avec ail et persil ;o))

  6. Adénine
    April 25, 2014

    Pour le rangement, tu as oublié l’essentiel : l’huile de coude! J’ai arrêté d’utiliser les produits du commerce pour le ménage quand j’ai vu à quel point ils coûtent cher, ils te promettent monts et merveilles (alors que pas forcément…) et qu’ils sont dangeureux.
    Par contre j’ai toujours un petit soucis d’efficacité…

    • larunneusegrignoteuse
      April 28, 2014

      L’huile de coude : “s’achète en grand contenant et se dilue avec beaucoup de motivation”.
      Tu as raison!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on February 22, 2014 by in Vegan life.
%d bloggers like this: