larunneusegrignoteuse

Runneuse, escaladeuse, grignoteuse et … heureuse!

A contre-courant

la-derni-re-pluie-alastair-magnaldo

L’article précédent a soulevé quelques réflexions, réactions. J’ai eu envie de poursuivre. C’est aussi une façon de faire un retour sur 2014 et d’envisager 2015. Je ne suis pas de celles qui décident que l’année sera ou ne sera pas. Mais, j’aime les débuts (de journée, de semaine, et d’année), pour toutes les possibilités qu’ils laissent entrevoir.

Cette année a été pétillante. Bien sûr il y a eu les griffures de la vie. Mais j’aime à retenir les belles surprises, les aventures, les réussites, les rencontres, et les émerveillements. Le reste. C’est le reste. C’est comme les restes en cuisine : ils finissent au mieux agrémentés et réinterprétés pour un repas frugales Au pire, à la poubelles. Mais comme je jète peu… J’arrange. J’arrange ces instants de la vie pas très beaux, en quelque chose de presque appréciable.

Je ne crois pas être une rêveuse. Juste un peu décalée. A contre courant. Pas une marginale. Pas une fille qui cri “non”, pas un revendicatrice. Pas une anar. Pas une anti. Par une pro. C’est peut-être cette impression justement de ne pas appartenir qui me semble un peu compliqué. Je ne suis pas pour. Je ne suis pas contre.

Pour mon entourage, je suis “la fille qui”. La fille qui court, qui mange bizarre, qui vie avec et de rien, qui ne se lave pas les cheveux, qui aime la montagne, qui sent la citronnelle, qui n’a pas de chambre, qui est maigrichonne, qui fait de l’escalade, qui court pieds nus sur un tapi, qui lit des bouquins de psychanalyse, qui fait un métier dont on ne comprend pas l’intitulé, qui parle peu, qui écoute des trucs étranges, qui agace, qui n’a pas très sérieuse…

Je crois être un peu triste, parfois. De ne pas être autre chose que “différente”. Peut-être est-ce moi qui cultive cette distance. Sans doute est-ce moi qui l’impose. Mais j’aimerais quelque fois, que quelques uns, les plus proches, les plus intimes, cherchent à savoir. Cherchent ailleurs que la différence.

Alors voilà, je venais ici pour parler de bilan kilométrique annuel. 750 petits kilomètres de course à pieds. Et je m’éloigne. Cette première année de course à été pleine de symbole pour moi. Ça vous fera rire. Peut-être penserez-vous que je suis une fille un peu “tirer par le cheveux”. Mais cette année j’ai couru. J’ai couru après mon diplôme, après de la reconnaissance, après de la compréhension, après le vide, après l’envie, après le temps, après celle que j’aimerais être, après le dépassement, après mes limites, après l’entendement, après la colère, après l’apaisement, après l’ascétisme, après la simplicité.

Cette année j’ai envie 1000 kms de simplicité.

C’est tout.

Advertisements

18 comments on “A contre-courant

  1. firerasta
    January 8, 2015

    Un peu triste le passage avec la ‘fille qui’….
    Je te souhaite donc 2000km de simplicité!!!
    😉

    • larunneusegrignoteuse
      January 9, 2015

      C’était juste liée à l’humeur morose du jour. Et la morosité c’est toujours de passage chez moi 😉
      …2000kms 🙂

  2. Gwendoline
    January 8, 2015

    Alors si tu as envie go go go pour 1000km de simplicité.
    Tout ce que je peux dire à tout cela c’est que ce que les gens pensent au fond on s’en fiche un peu le principal c’est que toi tu te sentes bien, c’est que ce que tu fais te plaît.
    Moi dans ma fille je suis la folle qui court et qui fait de la pole dance. Et d’ailleurs on m’a dit pas plus tard que dimanche dernier que si j’étais célibataire c’était parce que je faisais trop de sport…
    Mais sinon tu es une No Poo?????
    Et tu as trouvé un emploi ou toujours en période active de recherche. Du coup ça m’intrigue quand même sur le métier que tu fais… Tu nous (me) le diras un jour???
    Des bisous miss.

    • larunneusegrignoteuse
      January 9, 2015

      C’est drôle Gwendoline, parce que dans les familles il faut toujours, celle, celui, qui marche à l’envers du système familiale. C’est presque rassurant d’avoir “chez soi”, son étrange. Ça permet d’en parler avec Mme Truc, la voisine, qui elle aussi à “une fille compliquée” ! En règle générale, ça ne me pèse pas. Et comme je le disais je pense même le cultiver en ne faisant pas tout a fait ma part pour que ce soit différent…

      Oui, je suis no-poo depuis 1 ans. Tu veux y passer ?
      Pour le boulot, je partagerais un jour… 😉

      • Gwendoline
        January 9, 2015

        Pour le No-poo ça me fascine plus que ça m’attire. Mais je dois avouer que je suis passée au shampoing plus naturel sans silicone et compagnie dedans. Et à compter du mois prochain je vais faire mon shampoing maison…
        Oui il faut toujours quelqu’un qu’on cite comme l’élément bizarre de la famille. Pour ma marraine, c’est moi!!!!! Après concrètement je m’en fiche et je continue de faire comme bon me semble.

  3. Gwendoline
    January 8, 2015

    Je voulais dire “dans ma famille je suis la folle”

  4. EniLaroc
    January 8, 2015

    Les gens adorent classifier les autres, leurs coller des petites étiquettes, les juger pour des comportements inadmissibles selon eux.
    Même auj on le voit, bcp disent “tu devrais pas dire ça, tu devrais pas sourire auj, ça se fait pas, bla bla bla”. Mais bon au final on s’en fiche de ces avis, c’est comme les trous du cul tout le monde en as !
    C’est juste dommage que tu n’en ai pas rencontré bcp qui cherchent un peu plus loin…
    Je te souhaite une année simple !

    • larunneusegrignoteuse
      January 9, 2015

      Les généralités, les jugements à l’emporte pièce m’importent peu.
      Ils mesurent petit pour moi, alors je mesure petit pour eux.
      Là ou certains jours je suis plus affectée c’est lorsque les proches donnent l’impression de ne pas te connaitre. Mais ça me passe hein. Comme pour ma réponse à firerasta, la morosité passe vite. Je ne me regarde pas le nombril à longueur de jour. J’oublie. J’en rie. Ça va mieux. Ça passe.
      Belle simplicité à toi aussi…

  5. melia06
    January 8, 2015

    il y a souvent une différence (bon des fois ce n’est pas le cas) entre ce qu’on pense que les autres pensent de nous et la réalité, tu sais ! (la projection, cf à tes livres de psychanalyse). Et si on ne te pose pas plus de questions, c’est peut être que les gens n’osent pas plutôt qu’un réel désintérêt.
    Après quand je lis que tu cours pieds nus sur un tapis, ça ne m’avais jamais traversé l’esprit cette idée !
    Bonne année et bons 1000km !

  6. larunneusegrignoteuse
    January 9, 2015

    Oui Mélia, je suis bien d’accord. On attribue facilement nos propres ressentis aux autres. J’y travaille 😉 !
    Pour en revenir sur un sujet moi nombriliste, la course pied nu sur un tapi c’est un bon moyen de tenter du minimalisme sans se flinguer les orteils. Je ferais un petit article à ce sujet rapidement. C’est le seul avantage a mon sens, de la course en salle… 😉

  7. Adénine
    January 9, 2015

    Si tu n’étais pas la fille qui tu serais la fille “rien”. Ca serait encore plus triste.
    Mais comment ça, qui ne se lave pas les cheveux?

  8. larunneusegrignoteuse
    January 10, 2015

    Oui Adenine, je suis passée au no-poo depuis un an. La transition s’est presque fait facilement… 🙂

  9. cocoandco
    January 10, 2015

    tiens, tiens, c’est dingue… tu vois ce que je veux dire? quand je te lis coach-chéri est toujours derrière mon épaule à sourire….je vois bien de quoi “tu parles”….à être toujours à contre courant aussi, je me retrouve sur une péniche et malgré mes 40 ans bien sonnés quand je m’y suis “installée” je crois que personne n’a vraiment compris malgré le fait qu’ils ont eu largement le temps de se faire à l’idée qu’avec bibi tout est possible…bref, je suis devenue étrangère à ma propre famille, c”est ainsi mais ma petite personne et mes graines germées nous nous portons très bien alors… ;o))
    le no- poo j’ai testé…pis j’ai finis par demander à coach chéri de me tondre les cheveux tous les mois comme ça pour le lavage c’est encore plus simple…j’ai testé aussi la douche sans “savon”, mais difficile à assumer pour moi même en vivant un peu dans l’espace…
    bref, ne change rien, t’as l’air d’être une fille bien ….

    • larunneusegrignoteuse
      January 12, 2015

      Dis donc, si ça se trouve dans 10 ans je m’achète une péniche alors 😉 !
      Se qui me chiffonne, c’est le fait que les décisions prises, aussi étranges puissent-elles paraitre, sont totalement réfléchie. Prendre une décision à contre courant, ne signifie pas nécessairement être une écervelée. Mais, justement lorsqu’on “ne fait pas comme”, on passe pour l’immature, celle qui n’a pas fini sa crise d’ado. Zut. On s’en fou. C’est vrai. Mais ça me chiffonne 😉 !

      Pour le noo-poo, j’ai pris le temps. J’ai les cheveux très court (et tondus lorsque nous partons en rando – par Monsieur aussi 🙂 ). Mais la transition s’est finalement faite. J’avais il me semble expliquée dans un autre article que j’étais d’abord passée par l’espacement des shampoo, puis au rassoul, puis à plus rien, si ce n’est un coup d’eau le matin pour éviter “les biques” :p !!

  10. La Pipelette aux Baskets
    January 12, 2015

    J’ai l’impression de m’y retrouver dans quelques points que tu cite.
    Tu es toi et c’est le principal. On aime à nous mettre dans des catégories et c’est dommage.
    Bisous

    • larunneusegrignoteuse
      January 12, 2015

      Oui. C’est plus simple de catégoriser que de se remettre en question. C’est plus simple de juger, plutôt que de comprendre.
      Merci pour ton passage ici. C’est sympa de découvrir de nouvelles runneuses 🙂 !

  11. Cédric V
    January 19, 2015

    La suite : bah c’est bien tout ça. C’est classe. Ca change. En résumé, t’as les cheveux pourris et tu les tonds. Pareil. Mais avec un cheminement psychologique un tantinet différent. 🙂
    Je te souhaite une belle année !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on January 8, 2015 by in Run, Uncategorized, Vegan life.
%d bloggers like this: