larunneusegrignoteuse

Runneuse, escaladeuse, grignoteuse et … heureuse!

Le sursis de la runneuse

Egon Schiele MimevanOsen

Monsieur avait une théorie.

Il faut recourir pour en découdre avec la douleur.

Autant te dire que j’étais perplexe. Moi qui ruminait mon arrêt, mais le supportait en me disant qu’en étant sage, bientôt, je pourrait retrouver mes jambes de cabris.

Le collègue du bureau, a soutenu la même thèse. Il faut courir, doucement, et de petite distance pour solliciter à nouveau le genoux.

Mercredi dernier j’ai donc décidé de croire en leur théorie.

D’abord par de la marche. 8 kms, pour aller jusqu’a la bouquinerie, faire le plein de livres et revenir les bras chargés de mondes à explorer des fois que le jambes continuent leur grève. Après les premières minutes ou le genoux grinçait, je constate que, oh joie, la douleur s’estompe. C’est sans doute qu’a chaud je ne ressens plus rien. Je craint le retour “à froid” qui va sans doute réveiller l’articulation mal huilée !

Rien. Non rien en soirée. Rien le lendemain. Pas de douleur.

Pourtant je me dis que rien n’est gagné. C’est juste du sursis …

Samedi : je remets les baskets et règle le pas de course sur “extra lent”. 5 kms. Une légère douleur à partir du 4eme, mais rien d’insupportable. Je rentre, j’étire longuement, je glace, je tartine de Gaulthérie. Monsieur a raison (zut!…enfin non t’en mieux!).

Pourtant je me dis que rien n’est gagné. C’est juste du sursis …

Dimanche : 30 longueurs à la piscine…abandon avant de terminer mon kilomètre, l’ouverture du genoux (en brasse) est trop douloureux. Bon…c’est pas pour cette fois, mais hors de question de laisser le moral au fond de la piscine.

Voilà, je savais bien que c’était du sursis !

Lundi : c’est reparti pour les 5 kms à allure limaçon. Cette fois-ci, plus de genoux grincheux. Rien. C’est LE BONHEUR !!! T’imagines pas comme ces 5 kilomètres sont ceux de tous mes rêves…mêmes les plus fous ! Moi qui croyais qu’il fallait un marathon pour atteindre cette explosion de bonheur 😉 !

Pourtant je me dis que rien n’est gagné. C’est juste du sursis …

Mercredi : je rentre tout juste de mes 7 kms. Je n’ai pas grimacé du nez. Je n’ai pas frotté le genoux énergiquement. Parce que je n’ai pas eu mal. J’ai encore étiré, glacé et tartiné de Gaulthérie. J’espère bien m’octroyer un 10 kms en fin de semaine. Oui Madame !

Mais…

Je me dis que rien n’est gagné. C’est peut-être juste du sursis …

Allez va! Je ne suis peut-être pas condamnée.

En attendant. Je lis.

(Image : egon schiele)

Advertisements

10 comments on “Le sursis de la runneuse

  1. firerasta
    April 16, 2015

    Bonne nouvelle!!!

  2. cocoandco
    April 16, 2015

    Monsieur grignoteur, ainsi que ton collègue, ont la même théorie que moi .
    Je pars du principe que si l’on n’a pas de blessure importante et avérée alors il faut dépasser ses douleurs en courant, c’est pour moi la seule option possible, se dire que l’on est en sursis retarde le processus d’apaisement définitif.
    La course à pieds c’est beaucoup d’entrainement par le corps mais aussi pas mal d’entrainement au mental.
    Contente que ça s’arrange pour toi en tout cas.

    • larunneusegrignoteuse
      April 16, 2015

      C’est pas faux. Mais je reste par contre convaincu des bienfaits du temps de repos précédent. Je n’aurais pas pu de toute façon courir avec une telle douleur, mon genoux ne pliait plus.

      Mais je suis bien sur convaincue de l’imite lien tête et corps…

  3. EniLaroc
    April 16, 2015

    Super nouvelle! Bon soit pas trop gourmande non plus 😉 je te vois déjà parti pr un semi dans 15jours

    • larunneusegrignoteuse
      April 16, 2015

      Ah, dis donc tu lis drôlement bien entre les lignes toi. J’ai déjà regardé jusqu’a quand je pouvais m’inscrire sur le Semi de Phalempin…mais en Juin. C’est presque raisonnable ça, non?

  4. Adénine
    April 16, 2015

    Cool! En plus avec le retour du beau temps ça doit être encore plus agréable!

    • larunneusegrignoteuse
      April 16, 2015

      Exact. Comme les jours sont plus longs et chaud, je peux me permettre un run post journée de boulot 🙂 !

  5. greencoquelicot
    April 17, 2015

    Je vois qu’on est copines de genoux en carton ! j’ai l’impression d’être en sursis également. malheureusement pour mois j’avais raison, j’ai re mal, mais du coup ton article me fait penser qu’il faudrait peut-être que je cours plus souvent… et éviter de faire 10km à chaque fois ^^
    En tout cas c’est une super nouvelle pour toi, back in the game alors !!! Profite bien 🙂 (en plus avec ce temps, trop agréable !)

  6. Gwen
    May 4, 2015

    Oh ben pétard j’avais loupé cet article!!!!
    Mais c’est trop dla méga balle si tu peux recourir sans douleur…
    Et depuis l’article ça a été???Pas de douleur??? Du coup semi en juin????

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on April 15, 2015 by in Uncategorized.
%d bloggers like this: