larunneusegrignoteuse

Runneuse, escaladeuse, grignoteuse et … heureuse!

Virevolter

photo-cerise-doucede-web

Cette aprem’ devant mon smoothie poire-carotte-dattes (quoi?), je me suis dis qu’il faillait bien que je vienne remettre les pieds ici. Je ne suis pas bien sûre de savoir par ou commencer.

La course à pieds ? Ah ouais, c’est le sujet de ce blog.

Alors voilà, j’ai repris. Enfin. Progressivement. Doucement. Sur la pointe des pieds. J’ai pris mon mal en patience. J’ai écouté les conseils, et j’ai fais la morale à ma raison.

J’ai remis les pieds sur une piste avec les copains du midi. Mes deux collègues de boulot. Deux fois par semaine on a le temps de faire entre 10 et 13 Kms. Ils ont attendu, ils m’ont demandé 100 fois “t’as mal? Ben ralentie”. Ils m’ont dit que ça allait aller. Bref, même dans la douleur, j’ai couru avec un peu de plaisir. Moi qui pensais détester courir en “groupe”, j’ai finalement apprécié…

Le second bénéfice de la course entre midi et deux c’est aussi d’y aller sans se poser de question. C’est comme ça. Le lundi et le vendredi, on court. T’as pas envie ? Il fait pas beau ? T’iras demain ? T’as mal au genoux? Ben c’est pas grave. T’y va. Personne ne pose la question de toute façon. On se change, on y va.

Et puis, surtout, le collègue m’a filé sa montre pour tester ma vitesse. Sur piste, j’ai appuyé sur le champignon (avec un coup de frein moteur pour mon genoux tout de même) : 22 km/h. Je peux te dire que j’étais toute fière de moi (de ne pas avoir vomi).

Le genoux (pour en revenir au nerf de la guerre) va donc mieux. Je ne sais pas pourquoi exactement. Je cours plus doucement. Je porte mes semelles. Je continue avec la Gaulthérie, la glace et les étirements. Je ne fais plus de sortie longue. Je ne mange plus de sucre, et ai fini d’éliminer les dernières traces de gluten de mon alimentation.

Je continu la natation même si je déteste ça (question que je sais pas nager correctement, et que la piscine c’est carrément cracra).  Et j’ai mis en stand-by l’escalade l’espace de quelques semaines.

Bon, ben sinon, Monsieur est parti s’installer dans sa nouvelle région depuis 2 mois. Je l’y rejoins dans 2 mois encore. Du vert. Des bois. Une rivière. La campagne. Des rando. Une voie verte. Du calme. De l’air respirable. J’ai hâte. Hâte de quitter le bruit, le métro, les bousculades, la foule, la ville, le pas pressé du matin sur le trottoir à slalomer entre les passants. Enfin. Enfin, je m’échappe de tout cette marmelade que je déteste.

Voilà.

Pour terminer sur une note runnesque, la prochaine course devrait être un semi. Le 21 Juin.

Source image : Cécile Doucède

Advertisements

5 comments on “Virevolter

  1. greencoquelicot
    June 1, 2015

    Chouette d’avoir de tes nouvelles !
    Tant mieux si le genou va mieux… tu as raison d’y aller en douceur et de continuer étirements, glace, gaulthérie et alimentation adaptée…
    Respect pour la piscine, je n’aime pas pour les mêmes raisons que toi, mais je n’arrive pas à me motiver moi !
    Super nouvelle pour ce déménagement… comme je t’envie ! Essaie tout de même de profiter de tes derniers instants ici 😉

    • larunneusegrignoteuse
      June 1, 2015

      Oui. J’ai vu que te ton côté un voyage en islande se prépare. Hate d’avoir ton retour et tes impressions. J’imagine le côté mythique et grandiose du paysage…

      Je “profite” de ma vie lilloise encore un peu. Même si j’ai déjà un pied ailleurs.

  2. dreyliciouss
    June 1, 2015

    22 km/h en ayant mal au genou? Mais t’es superwoman haha
    Chouette le semi en ligne de mire !
    Tu vas habiter où du coup?

  3. larunneusegrignoteuse
    June 1, 2015

    Ouais, le semi, j’attend encore un peu pour l’inscription, parce que mon genoux ne me dit plus zut seulement depuis 15 jours. Alors je vais pas m’emballer trop vite…du coup se sera sans aucune prépa’.

    Je pars en Dordogne 🙂

  4. cocoandco
    June 3, 2015

    Bonne nouvelle, les affaires reprennent…pour tester ta vitesse le mieux c’est de faire un truc cadré genre le demi-cooper tu auras ainsi ta vma parce que faire du 22km/h en sprintant sur une piste c’est super chouette et ça peut faire plaisir mais ça ne te servira pas à grand chose pour connaitre tes capacités du moment ce qui t’aiderais à cibler un objectif sur course par exemple…et si tu dois faire un semi, même (et surtout) sans prépa c’est pas mal de savoir à quelle allure on peu prétendre le courir, ça évite (en théorie) les départs trop rapides et un peu aussi les risques de blessure du coup surtout après un arrêt un peu prolongé…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on May 30, 2015 by in Uncategorized.
%d bloggers like this: